7 astuces pour éviter le bannissement sur LinkedIn

7 astuces pour ne pas se faire bannir sur LinkedIn

Votre compte LinkedIn est l’un de vos vos outils de travail les plus importants.

Alors ne faites pas d’erreurs qui risquent de le compromettre.

Comme vous le savez, LinkedIn est du genre tatillon voire carrément paranoïaque quand il s’agit de réduire l’usage de tous les outils d’automatisation sur son réseau.

Résultat ? Tout un tas de pratiques à risque doivent être évités que vous utilisiez ces outils ou non…

En effet, même sans utiliser d’outils ou d’applications externes, le risque de vous faire bloquer votre compte peut toujours exister.

Allez demander au plus de 1 million de comptes qui ont été bloqués sans raison fin octobre 2021.

Pour vous aider à sécuriser votre compte LinkedIn, tout en gardant toutes vos capacités de prospection à leur plus haut niveau, voici nos quelques conseils.

Avant ça, je vais vous expliquer dans les grandes lignes pourquoi LinkedIn choisit de pénaliser votre compte, de le restreindre sur un ou plusieurs jours, et même parfois de le supprimer définitivement.

L’idée est simple : LinkedIn est un réseau social et comme tout réseau social, son objectif est le bonheur de ses membres et l’optimisation des échanges naturels.

Par conséquent, et suite à de nombreux retours de personnes qui se sont considérées comme « spammées » par des messages récurrents et souvent inintéressants à leurs yeux, LinkedIn a décidé de serrer la vis autour des pratiques d’automatisation à outrance.

Et qui dit utilisateurs pas contents dit possibilité de chute pour le réseau qui veut à tout prix éviter ça.

L’autre raison est que LinkedIn souhaite assurer que les données de ses utilisateurs restent entre ses mains parce que son business modèle est centré uniquement ou presque sur la vente d’abonnement à ses services premium (Sales Navigator, Recruiter etc…).

Or, toutes les méthodes qui permettent de récupérer ou d’enrichir les données de vos prospects via des applications externes sont donc contre productives pour LinkedIn.

Imaginez que LinkedIn est un pot de miel géant gardé par des apiculteurs qui souhaitent le vendre à tout un tas d’abeille et qu’un grand nombre d’entre elles viennent directement puiser le miel à la source sans rien acheter.

Voilà dans quelle situation se trouve LinkedIn, ils ont l’impression de se faire voler.

Et un peu comme un agriculteur n’hésiterait pas à tirer avec des cartouches de sel sur les voyous qui entrent dans son champ pour lui voler ses fruits, LinkedIn n’y va pas avec le dos de la cuillère pour restreindre les comptes dont il estime qu’il ne respecte pas ses règles.

Je dirais même que LinkedIn tire à balles réelles puisque très souvent le réseau banni à vie certaines comptes, même parfois très anciens et très réputés. 

Alors faites attention à vous.

Dernier détail, évidemment le fait que vous ayez un compte Premium et ancien vous offre une marge de manœuvre plus grandes que les comptes nouveaux qui seront plus facilement considérés comme cherchant à tirer parti du réseau de manière illicite. 

Venons-en maintenant aux conseils pour sécuriser votre compte.

1/RESPECTEZ LES LIMITES LINKEDIN

Vous n’êtes pas sans savoir que depuis peu, LinkedIn a réduit le nombre d’invitations autorisées de 100 par jour à 100 par semaine en moyenne pour un compte lambda.

Si vous ne voulez pas recevoir un avertissement (une menace quoi…) de la part de LinkedIn, veillez à respecter ce quota.

Il en est de même pour les messages, LinkedIn considère qu’au-delà d’une certaine limite de messages, vous devenez un spammeur et donc encore une fois vous risquez de vous prendre un avertissement voire une restriction en cas de récidive.

Le nombre de messages à respecter par jour est d’environ 150, mais je vous conseille de réduire à 120.

On parle bien de messages envoyés au membre de votre 1er cercle de réseau, ceux qui sont déjà connectés à votre profil.

L’autre limite concerne les visites de profils, on considère qu’il est important de ne pas dépasser les 100 visites de profil par jour pour ne pas vous faire repérer par l’algorithme de LinkedIn.

Astuce importante : fermez à chaque fois la page de profil que vous avez ouverte avant d’en ouvrir une autre parce que l’algorithme considère que l’ouverture de plusieurs profils en simultanés est le comportement d’un robot.

Évidemment, en ouvrir 3 en même temps ne va pas vous faire bannir immédiatement, mais gardez cette bonne pratique en tête.

2/SOYEZ PRUDENT QUAND VOUS UTILISEZ DES OUTILS DE SCRAPPING DE DONNÉES

De la même manière qu’il n’est pas possible de visiter plus de 100 profils par jour pour rester sous les radars de LinkedIn, si vous utilisez le fantôme « LinkedIn Profile Scrapper » de Phantombuster, veillez à mettre une limite de 100 profils par jour. 

Pour le reste, il est généralement déconseillé de scrapper plus de 2500 profils à la journée. 

3/OPTIMISEZ LE TAUX D’ACCEPTATION DE VOS INVITATIONS LINKEDIN

L’une des raisons les plus fréquentes d’avertissement LinkedIn est la réception de plaintes de personnes que vous avez ajoutées qui disent à LinkedIn ne pas vous connaître.

Le résultat, c’est que LinkedIn croit de ce fait que vous êtes un spammeur. 

La bonne pratique pour contourner ça est de faire des demandes de relation les plus personnalisées possibles.

L’autre élément qui peut impacter négativement votre compte et vous faire restreindre, c’est d’avoir un faible taux d’acceptation de vos invitations envoyées. 

Essayez ainsi d’avoir un taux minimal d’acceptation de 40 % pour être tranquille.

En général, avant de recevoir un avertissement à ce niveau-là, vous allez recevoir de premiers signes que vos taux d’acceptation sont trop bas ou que des personnes vous ont signalé comme un spammeur.

Le signe le plus connu est que LinkedIn vous demande l’adresse mail de votre prospect pour se connecter avec lui. 

À ce moment-là, je vous conseille de ne plus envoyer d’invitation pendant quelques jours.

4/VIDEZ FRÉQUEMMENT VOS DEMANDES INVITATIONS EN ATTENTE 

Un autre critère qui peut conduire votre compte à être restreint est lié au nombre de demandes d’invitations que vous avez actuellement en attente. Plus ce niveau est élevé, plus LinkedIn va considérer que vous envoyez un nombre de demandes trop élevé pour un humain.

Par conséquent, on vous conseille de toujours garder ce niveau en dessous des 800 voire des 500 pour être tranquille.

Si vous utilisez des outils d’automatisation, en général, ils font ce boulot directement pour vous.

5/DÉSACTIVEZ LES PLUGINS EXTERNES QUE VOUS UTILISEZ SUR LINKEDIN QUAND VOUS NE LES UTILISEZ PAS

LinkedIn a développé récemment dans son algorithme une faculté de repérer un grand nombre d’applications ou de plug-ins externes qui peuvent se greffer à votre compte LinkedIn.

En effet, certains d’entre eux ont la manie de récupérer constamment des informations à partir de votre compte directement sur LinkedIn, même quand vous ne les utilisez pas.

Cette habitude les rend détectables.

Alors petite astuce : si vous utilisez certains plug-ins qui vous permettent notamment de récupérer des numéros de téléphone mobiles ou des e-mails, activez-les seulement quand vous êtes en train de les utiliser activement. 

6/UTILISER UN PROXY SI UTILISATION DE PLUSIEURS PROFIL LINKEDIN SUR LE MÊME ORDINATEUR

Ce point-là est souvent méconnu des utilisateurs de LinkedIn, mais le réseau a voué un combat contre la possibilité d’échanger ou de faire gérer son profil LinkedIn par une personne tierce, comme une société. 

Par conséquent, LinkedIn va immédiatement repérer les profils LinkedIn différents qui partagent une même adresse IP.

Si vous voulez donc gérer différents profils LinkedIn via un même ordinateur, que ce soit pour envoyer plus de messages ou scrapper plus de donnée, respectez les 2 éléments qui suivent.

Tout d’abord, veille à ouvrir une session chrome différent pour chacun des comptes utilisé.

Ensuite, utilisez un proxy pour changer votre adresse IP lorsque vous changez de compte.

Par exemple, si votre compte personnel habituel fonctionne de votre adresse IP traditionnelle, pensez dès que vous changez de compte à mettre via votre proxy une adresse IP différente qui sera toujours la même pour ce deuxième profil.

Imaginons maintenant que vous gérez dans votre agence le profil LinkedIn d’une personne basée à 500 km de chez vous, pensez à programmer l’adresse IP dans la localisation habituelle de cette personne.

7/ÉVITEZ D’ENVOYER DES MESSAGES & DES INVITATIONS COPIÉS/COLLÉS 

LinkedIn via son algorithme a la faculté de déceler les envois de messages copiés/collés en trop grand nombre. 

Il est donc important d’ajouter un maximum de variables possible à vos messages (s’ils sont automatisés) et d’éviter littéralement les copiés/collés sur vous les envoyez manuellement.

Dans le cas où vous utiliseriez des outils d’automatisations, choisissez ceux qui ont l’option « spin text » qui vous permet d’envoyer certaines variantes de phrases prédéfinies afin de limiter la capacité de l’algorithme de LinkedIn à vous identifier comme un spammeur.

Si vous voulez en savoir plus sur des moyens de prospection autres que LinkedIn pour booster vos ventes en B2B, retrouver nous sur le lien suivant : https://www.intensiabusiness.com/  

2560 1707 guillaume.janbon

Laisser une réponse